Accueil
AAMCI
Formulaire de contac
Notes de l'auteur
LES NEWS DU SITE
PLAN DU SITE
LIVRE D'OR
avec les paras du 1°
les premiers du 1°
2° guerre mondiale
les Vosges
l'Alsace
La neige et le feu
de Jebsheim à Avord
Création Pau / Idron
les entrées du Camp
vue sur le Camp
Idron/col de Fornel
Le Hameau
L' Abandon
Le Camp en Ruine
Epilogue
Humour II / 1° R.C.P
Humour Parachutiste
1° RCP en Indochine
Dien Bien Phu
Indochine
la 3° en Indochine
NIEUPORT
Moulins / Idron
Algérie (jumelles)
Algérie
Commandant PHILIPPON
Royal Auvergne  AFN
18° R.C.P. Algérie
18° RCP
1er RCP Algérie
L'escadron Algérie 1
L'escadron Algérie 2
L'escadron Algérie 3
L'escadron Algérie 4
L'escadron Algérie 5
Noir 1 en Algérie
1° RCP et le putsch
Moulins-les-Metz
Mort pour la France
Années 60 / CQG
Manuel et Moniteur
Les agrès
Mouchoirs d'Instruct
Poignards au 1° RCP
Gaines Individuelles
Les quilles
caricatures
Goliath Chien Para
Para neige
Para neige 2
Les années Pinatel 1
Les années Pinatel 2
Les années Pinatel 3
Années 70
Témoignages 1971
Témoignages 1971 (2)
juillet 1971
Pentathlète (1)
Pentathlète (2)
Où est donc Gillou
Un ministre à Idron
La piste le camp (1)
La piste le camp (2)
Un Officier Para
Les Milans
Volontaire para 1
Volontaire para 2
Volontaire para 3
Volontaire para 4
Volontaire para 5
Volontaire para 6
Volontaire témoign..
Exercice N'DIAMBOUR
Exercice KATCHA-MAYU
Années 70/80 divers
La Finul 1980
Drakkar 1
Drakkar 2
Drakkar 3
le Camp de Ger
la 1° compagnie
la 1° en Allemagne
la 2° compagnie
La 2 sur le Caillou
la 3° compagnie
La 3 au Gabon
La 3 à la Réunion
la 4° compagnie
la compagnie d'appui
La C A à Bou Sfer
La Section RASURA
la Section RASURA 2
l'escadron de reconn
la CCS
l'ordinaire
la 12° compagnie
Musique 11° DP 1
Musique 11° DP 2
Musique 11° DP 3
Musique 11° DP 4
La meilleure façon..
Mémoire d'Anciens
Les 3 B
Hôtel SC Borde
Saint Michel
Chefs de corps
Héritage 1° RCP
Héritage/symbolique
Fanions du 1° RCP
Officiers Appelés
1 RCP camp de Souge
1er RCP PSO en stage
Ephémérides Souge
En stage à l'ETAP
Fanions du 9° RCP
Fanions du 14° RCP
Histo du 18° R.C.P.
Fanions du 18° RCP
Requiem Parachute
More Majorum
Le BF au Cambodge
Prière d'un fanion
Général de Biré
Le Camp en 2016
Liste Brevets Para

 

                                                                                                             Page 3 / 3

 

 

 

   " Pendant le largage des câbles automatiques les chuteurs observent ,répètent mentalement  leur saut  ou bien somnolent .Entre le larguer et le sautant un instructeur chute jauge les sorties en attendant son tour d'intervenir ."

   
 " A hauteur de PAU , avant qu'il ne prenne l' axe de largage il convient de suivre le déplacement de l' avion .On commence par observer debout .."
 
   
                   "  Ensuite le rituel veut que l'on   s' accroupisse à la porte ..le champ de vision est plus vaste mais on y perd sur l' appréciation de la verticale Un petit échange de points de vue  entre spécialistes est parfois nécessaire L' arrivée sur la zone de largage est très proche puisque nous sommes à hauteur de l'hippodrome "
 
   
 
            "  Après avoir  indiqué  une dernière correction d' axe au chef de bord , l'instructeur s' est relevé pour s' assurer de la verticale "
 
 
          Avant de poursuivre rappelons que l'observation du signal  Vert est impérative pour les largages en OA .En ce qui concerne les OR le commandant de bord allume le Vert et l' éteint déterminant  un créneau dans lequel le Chef Largueur est maitre du moment exact de sortie des chuteurs .Il laisse en fait le  chef de stage ou le chef d' équipe décider  en fonction du travail à accomplir .Cette délégation de pouvoir du Commandant de Bord au Chef Largueur répond à un besoin technique incontournable et donne aux chuteurs la souplesse nécessaire au choix du meilleur moment .. 
 
 
   
 
                       " Sortie face moteurs bien maitrisée ...dans l' émotion le chuteur n' a pas chaussé ses lunettes ..sortie plongée face queue ,un peu déportée à droite .Au sol l' ETAP assez facilement identifiable "
 
   
 
                                             " Sortie en demi flèche , face moteurs parfaitement maitrisée .Belle sortie  face queue"
 
   
 
         " Très bonne sortie d'instructeur ,position regroupée en recherche de vitesse .Un élève amorce une sortie face moteurs en conformité avec la réglementation "
 
   
 
                            Deux bonnes sorties en demi flèche face moteurs .L'un des élèves continue à fixer son instructeur qui observe la sortie
 
   
 
                                                           " Deux sorties face moteurs en demi flèche , réussies mais un peu tendues "
 
   
 
                                                                                    " Bonnes sorties  face moteurs ,type école "

 

 Six vues d' éléves du stage Chuteurs Opérationnels .Il sautent avec un jeu de parachutes hémisphériques -dorsal TAP 687 1 D , ventral TAP 506 - et sont équipés d'une gaine EL 20 pour une charge de  20  à 40 kilos .

   

 
                    " Deux belles sorties en demi flèche .L'une parfaite face moteurs , l' autre un peu trop orientée face porte .Les éducatifs de ce type de sortie prévoient que l' élève en sortant conserve le visuel sur son instructeur qui lui a donné le signal de départ et le surveille à la porte "
 
   
 
                   " Une très belle sortie face moteurs ,sous les pieds du chuteur l' autoroute La Pyreneenne et la partie est de l' ETAP .Passage un peu sur la tranche de l' autre chuteur qui nous permet d'observer les équipements oranges : manchons anti collision aux chevilles , altimètre fixé sur les élastiques de rappel du ventral ( cet altimètre est nettement plus petit que le précédent qui dans un même boitier réunissait deux appareils ,un chrono et un altimètre ) un casque de type gueneau .La gaine EL 20 porte sur une toile autocollante de couleur l'identification de son propriétaire "
 
   
 
                   " Une belle sortie face moteurs bras hauts On voit que le boitier ne contient plus qu'un outil :l' altimètre .. L' autre chuteur  va probablement faire  un passage dos, figure qui n' est pas au programme . Dès que le chuteur sera sorti de l' entrainement des moteurs il gagnera en vitesse verticale et se rétablira ."
 
Six vues d' élèves du stage Chuteurs Opérationnels .Ils sautent avec un jeu d' aile ,tout dans le dos de type TAP133 11 (Aerazur )
 

   
 
               " Ces deux photos permettent de voir  le sac  en toile camouflée et  le système de libération  ce qui désigne sans doute possible un parachute 133 11 .Un chuteur réalise une superbe sortie face moteurs , l'autre se laisse embarquer vers l' extérieur  Il n' a pas de gants "
 
   
                                                                              " Deux sorties un peu orientées vers l' extérieur "
 
   
 
                 " Une sortie qui parait manquer d'impulsion On voit sur l' autre chuteur,main gauche ,  l' altimètre de poignet qui remplace avantageusement celui fixé sur le ventral Les deux élèves sont mains nues .Généralement le port des gants est préféré par les chuteurs militaires"
 
       

  De façon à ce qu'ils maitrisent les regroupement en l' air et la chute en formation on enseigne aux élève les bases du vol relatif ...à moins que ce ne soit un saut élève / instructeur afin que ce dernier puisse contrôler l'élève sur  toute la séquence .

   

 
" L'instructeur part sen premier ,face moteurs L'élève part en second face queue .Le sac rouge indique un TAP 131 32 dit PDE .Le sac camouflé est celui du TAP 133 11 .Les deux sorties paraissent réussies ."

 
   
       
  " Ces deux photos montrent bien les positions relatives des sautant 1 et 2 .Sur la photo ou l'on voit au sol un bout du casernement de l' ETAP ,le sautant 2 n' a pas assez plongé .
L'instructeur va devoir l' aider pour que l' appontage ait lieu "
 
Sur la photo on ne voit qu'un bras et une jambe de l'instructeur . Au sol le casernement de l' ETAP est presque totalement visible    
 
      " L'instructeur est passé sous l' avion Le sautant 2 regarde vers le bas pour se diriger vers lui .Sur l' autre photo on ne voit qu'un bras et une jambe de l'instructeur Au sol le casernement de l' ETAP est presque totalement visible "
 
 
      " Sorties plongées face queue pour un groupe d'instructeurs qui ont prévu un Vol Relatif (VR) Pour ce type de travail plus les sorties sont rapprochées et plus vite les chuteurs seront proches et pourront commencer à réaliser des figures "
 
 
Après les apprentissages individuels viennent les apprentissages collectifs avec les sauts d' équipe mais c' est une autre histoire que nous espérons pouvoir un jour vous conter.
 En attendant nous vous laissons rèver comme le font les stagiaires quand ils sont témoins d'un tel embarquement sur l' Aire de PAU UZEIN .
 
   

  Un groupe de chuteurs se prépare à embarquer dans un DHC6  ( TWIN OTTER - CANADA ) L' Armée de l' AIR utilisait ces avions pour le transport des autorités et fut longtemps réticente à les affecter aux activités des TAP .On voit le largueur avec son parachute de sécurité ARZ , un chuteur est équipé d'un PDE ( sac rouge ) presque tous sont équipés de  parachutes 687 1D avec ventral ,quelques chuteurs sont équipés de parachutes de la gamme commerciale du moment .Tout dans le dos noirs ,de divers combinaisons de couleurs  etc ....

Ces parachutes étaient le fruit d' achats personnels ou faisaient partie de la dotation de certaines équipes de compétition ou encore provenaient de dons  promotionnels
Ils étaient suivis par le Matériel Parachutiste qui donnait ou non son agrément pour leur emploi .
 
 
 
 
                                 Le rédacteur remercie les camarades qui ont apporté leur concours à  la rédaction de ce témoignage :Richard CAPEL,Bernard GARDIEN,Gérard PROST ,DE PAOLI ,Titi SAGET,René GIROD .........  Toutes les photos prises dans le cadre de l' ETAP sont dues au talent de Michel BERNATETS photographe du 1° RCP et ami du site .

 

 

 

 

       www.1rcp.fr

 

 

 

Retour

campidron.fr  | campidron@wanadoo.fr